Le modèle énergétique dominant repose sur l’utilisation massive d’énergie fossile incluant le pétrole, le gaz naturel, le charbon et l’uranium. Ces énergies sont des énergies de stock qui ont commencé à se constituer voilà quelques centaines de millions d’années, stock que nous aurons épuisé en quelques décennies de civilisation industrielle.

Ce que souhaite notre association, lancée en Mai 2019, c’est embarquer les citoyens dans une transition énergétique, leur faire prendre conscience qu’il faudrait investir pour que l’électricité qu’ils consomment soit produite d’une manière moins polluante.

Trégor Energ’éthiques vous propose ainsi des articles pour vous informer au mieux sur les actions relatives aux énergies renouvelables, et plus particulièrement au photovoltaïque en Bretagne, mais aussi sur toute la France ainsi que d’autres pays.

Interview de Michel Monfort, membre fondateur et actif du comité de gestion de la société citoyenne Kerwatt

Économies d’énergie, sobriété énergétique, ce sont des mots, des expressions que l’on entend de plus en plus en ces temps de crise de l’énergie, sur fond d’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité. Ce matin, nous en parlons avec Michel Monfort, membre fondateur et actif du comité de gestion de la société citoyenne Kerwatt, en charge de la communication et des aspects techniques des projets.

La première centrale solaire citoyenne des Côtes d’Armor

Samedi 24 septembre avait lieu l’inauguration de la 1ère centrale solaire citoyenne des Côtes d’Armor à Trémuson. Trégor Energ’éthiques y était.

Cette centrale, installée sur la toiture du bâtiment de la société Tinaturest, a été  financée par la société Kerwatt qui a fait appel à une souscription citoyenne pour 50% du montant de l’investissement. Rappelons que Kerwatt a été créée en 2020 par 5 associations bretonnes impliquées ans la transition énergétique dont Trégor Energ’éthiques. Nous nous réjouissons bien sûr de ce succès qui en annonce d’autres dans notre département.

Nous avons profité de cette occasion pour interviewer :

Jean-Yves Thomas propriétaire de la société Tinatur :

Romain Cherouvrier président de la société Kerwatt :

Retrouvez aussi l’article de presse du Télégramme :

Retrouvez aussi l’article de presse de Ouest France :

Nouvelle formation Solaire Thermique (18 heures sur 6 jours) du 10 au 17 octobre

Alors qu’avec la hausse du prix du gaz, le Solaire Thermique retrouve une grande compétitivité pour la production d’eau chaude, une nouvelle session de formation lui sera consacrée sur une période de 6 jours du 10 au 17 octobre 2022. Les cours auront lieu les matins de 8:30 à 10:00 et de 11:00 à 12:30 soit au total 18 heures d’enseignement.

 Cette formation passe en revue tous les aspects de la production d’eau chaude solaire : technologie, calcul, télécontrôle, subventions et financement.

Interview / Gaëtan Masson : « Nous vivons à l’heure actuelle une accélération incroyable de la demande pour le photovoltaïque »

Président de l’Institut Becquerel depuis 2014, Gaëtan Masson est présent dans le secteur du photovoltaïque depuis 2009. Fin observateur du monde de l’énergie, il nous livre ses impressions en cette rentrée sous tension. Sur le nucléaire, les renouvelables. Un contexte difficile dans lequel le solaire PV tire son épingle du jeu. Un entretien sans langue de bois !

Pour réussir la rentrée photovoltaïque, rien de tel que les mini-vidéos de Jean-Yves Quinette – Leçon 5

Entre la crise de l’énergie, les prix de l’électricité qui s’envolent et la « loi relative à l’accélération des énergies renouvelables », la rentrée sera chargée pour les acteurs du solaire.

Voilà une bonne raison de mettre à jour vos connaissances avec les mini vidéos, de moins de 2 minutes, proposées par Jean-Yves Quinette, l’ancien directeur technique de TECSOL. Une leçon par jour pendant 7 jours.

Accélération des énergies renouvelables : les pistes dévoilées dans un avant-projet de loi

Ces dernières années, la France est le seul pays européen qui n’a pas respecté ses obligations en matière d’énergies renouvelables. Elle a même été condamnée pour ses manquements. Pour pallier ses impérities à atteindre ses objectifs, le gouvernement doit impérativement accélérer le mouvement, qui plus est dans l’urgence d’un été caniculaire.

Un avant-projet de loi vient ainsi d’être soumis à consultations sur le sujet. Autour de pistes intéressantes et d’autres qui ne manquent déjà pas de soulever des interrogations. Décryptage.

Hello Watt : une hausse de la demande des particuliers de + 600% pour des installations PV en autoconsommation

La flambée des prix de l’électricité actuelle et future incitent les consommateurs à se tourner vers des solutions alternatives de production d’énergie locale. Ainsi, par rapport à la même période l’année dernière, Hello Watt, plateforme web qui permet de reprendre le contrôle de sa consommation d’énergie grâce à plusieurs services a constaté une hausse de la demande des particuliers de + 600% pour l’installation de panneaux photovoltaïques en autoconsommation.

Et cela devrait encore s’accélérer à la rentrée, ceux ci anticipant les fortes hausses du prix de l’électricité à venir !

Matignon a présenté le « projet de loi relatif à l’accélération des énergies renouvelables »

Le gouvernement a lancé vendredi une « large consultation » autour du projet de loi d’accélération des énergies renouvelables promis par le président Emmanuel Macron, pour une présentation du texte en Conseil des ministres à la rentrée, puis au Parlement en octobre.

« Nous avons aujourd’hui saisi le Conseil national de la transition énergétique du projet de loi accélération des énergies renouvelables, qui a d’ailleurs été également envoyé au Conseil d’État », a indiqué Matignon lors d’une conférence de presse téléphonique.